Gabarit

D’une manière générale, le gabarit est un modèle permettant la reproduction d’une pièce à l’identique afin d’assurer la conformité de l’objet construit. Il permet ainsi d’utiliser les bonnes dimensions. Dans le domaine du bâtiment et des travaux publics ou de génie civil, le gabarit est un outil de construction permettant de déterminer l’enveloppe maximale à l’intérieur de laquelle l’entreprise doit réaliser les travaux. En effet, lors de la construction d’une maison individuelle par exemple, l’entreprise générale en charge de la mise en œuvre des travaux doit respecter un volume maximal et des limites extérieures de forme de l’ouvrage à ne pas dépasser. 

 

Le gabarit définit le potentiel constructible d’un terrain fixé par les règles d’urbanisme locales inscrites dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Il est formalisé par un graphique qui représente l’ensemble des lignes droites et des courbes dans lesquelles le chantier de construction doit s’inscrire. Il se décompose en deux parties : Une hauteur maximale de façade Un couronnement définissant la forme de la partie supérieure de la construction (la corniche par exemple) 

 

Parce qu’il remplace progressivement le traditionnel Coefficient d’Occupation des Sols (COS), les communes peuvent plus aisément maîtriser les volumes des constructions sur leur territoire. Ces règles peuvent donc changer d’une localisation à une autre. Toutefois, le calcul des surfaces étant relativement complexe, il doit être réalisé par un géomètre-topographe ou un bureau d’étude spécialisé en géométrie du bâtiment.